Le 24/09/2014 | Accord préalable pour la prise en charge de la rosuvastatine
Une décision, parue au JO le 23 septembre, subordonne la prise en charge de l'instauration d'un traitement par rosuvastatine à un accord préalable demandé par le prescripteur à compter du 1er novembre 2014. 

Cette demande d'accord préalable concerne les initiations de traitements, c'est à dire dès lors que le patient ne s'est pas vu délivrer de la rosuvastatine depuis 6 mois.  

rosuvastatine.pdf (325.53 Ko)
 
Retour